Rencontres territoriales de la santé 2016
Accueil arrow Infos arrow Présentation du CNFPT aux associations professionnelles
Présentation du CNFPT aux associations professionnelles
22-07-2016
 
Ecrit par Association Méditoriales,
Publié dans : Informations, Informations
Quote this article in website Favoured Print

Compte rendu de la présentation CNFPT aux associations professionnelles.

 

 

Dans l’ensemble, c’est un projet ambitieux et plutôt intéressant : l’idée est de développer et rendre plus visible l’offre de l’INET et de réorganiser les ENACT ( qui deviennent INSET) et regrouper les pôles.

Sur la présentation générale, Colette Bauby, qui était là pour le SNPMI, m’indique qu’on a reçu les documents.

Sur ce qui nous concerne le plus :

Dans son introduction Deluga a mentionné parmi les fonctionnaires formés à Strasbourg ( les A+) que les médecins étaient également formés à Strasbourg, il semble donc que pour le moment on en reste à ce Statu quo, cela n’a plus été rementionné ensuite, l’évolution des pôles peut peut-être soulever quelques craintes. Je n’ai pas abordé le sujet, la configuration ne s’y prêtait pas et de toutes façons c’est plutôt un sujet  pour une rencontre « avec – par exemple Vincent Potier.

L’INET a entrepris des contacts avec grandes écoles et universités de manière plus systématique et raisonnée que par le passé. C’est en cours, il semblerait qu’un contact prévu avec le directeur de l’EHESP ait été remis par celui-ci ( Y a-t-il quelque chose derrière ? Un manque d’enthousiasme de la part de l’EHESP ? Impossible d’être sûrs.)

La nécessité de relancer et donner de la visibilité aux modules « santé » parait partagée par le CNFPT, ça c’est la bonne nouvelle.

La mauvaise, le pôle santé se trouve associé au pôle social à Angers. Sans avoir rien contre cette belle ville, c’est un rapprochement que je trouve inquiétant pour le rôle des  santé publique des MT et qui risque d’accélérer  hélas, la fongibilité de la santé dans le social.

A cet égard, je pense que la décision d’être finalement présents à cette réunion était la bonne, et que la chaise vide comme l’a fait Ritter qui n’était ni présent ni remplacé  entérine l’image largement répandue que le MT c’est un médecin de PMI (ou alors  par analogie une sorte de médecin de PMI des vieux) et que le médecin de PMI est un(e) assistant(e) social(e) qui a accès au secret médical.

Cela n’a pas aidé bien sûr que Colette Bauby parte dans une diatribe sur la loi de protection de l’enfance – le CNFPT n’y est pas pour grand-chose- mais il faut reconnaître qu’elle avait été provoquée par Deluga qui avait fait une allusion – plutôt déplacée- sur le fait que l’avenir de Viviane Bayad – sans la nommer- était assuré. Si la sortie de CB sur le sujet n’a rien éclairci, j’aurais  eu quand même l’occasion d’exposer  en quelques mots – il me semble rationnels- l’importance de la dimension santé publique,  et le fait que les médecins remplissaient des fonctions très variées. CB avant qu’elle ne craque  a dit quelque chose du même ordre et sommes toutes très sensé  même si  pour  elle ¾ au moins des médecins sont en PMI.

[ C’est notre problème récurrent je crois , on ne peut faire une guerre fratricide au SNPMI et d’ailleurs nombre de leurs positions sont aussi les nôtres mais on se retrouve vite coincés dans leur logique qui ne s’élargit quand même pas beaucoup. 

Or vis-à-vis des élus, du CNFPT etc. il y a une question de leur représentation du MT qui reste dominée par la culture PMI.]

Une piste avancée après réunion, avec serait que le CNFPT se charge d’une enquête auprès des nouveaux médecins pour savoir d’où ils viennent et ce que sont réellement leurs compétences et leurs besoins de formation. 

[Si je me souviens bien par ailleurs VB organisait une enquête sur les médecins en poste pour savoir où exactement ils exerçaient]

On a besoin de plus de données claires sur ce que sont les MT – les anciens et les nouveaux- pour s’extraire des représentations a priori en particulier – mais pas seulement sur la question des formations.

Un autre sujet – qui n’a pas été abordé du tout, ni en off ni en on, c’est celui des besoins des collectivités, c’est certainement du domaine du CNFPT, ce qu’on peut craindre c’est une position des collectivités – non seulement les départements mais les communes, ciblées uniquement sur le champ social qui les écrase.

 

 

 



Commentaires utilisateurs (0)

Aucun commentaire posté

Ajouter votre commentaire



mXcomment 1.0.9 © 2007-2018 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >
Joomla template by DesignForJoomla.com
DesignForJoomla.com provides free Joomla templates, free and commercial Joomla extensions, Joomla tutorials and SEO tips for the Joomla CMS